PlayOffs, nous voilà !!!

PlayOffs, nous voilà !!!

Avec la réception des championnes de France en titre, les Déferlantes voulaient poursuivre leur très belle série de succès à la maison et pourquoi valider leur place en PlayOffs.

Les deux équipes débutaient cette rencontre sur un bon rythme, chacune trouvant les solutions offensivement (5/5, 3′). Par la suite, les défenses prenaient le meilleur sur les attaques, mais les nantaises en profitaient pour créer un premier mini-break (11/7, 6′). Perturbant le jeu offensif nordiste, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (18 points, 5 rebonds) et ses coéquipières conservaient leur avance (15/9, 8′) mais sous l’impulsion d’Aminata KONATE (2 points), l’ESBVA revenait à une possession du NRB à la fin du premier quart-temps (15/13, 10′). Si Marielle AMANT (6 points, 2 rebonds) remettait les nantaises et les villeneuvoises sur un pied d’égalité (15/15, 11′), Lidija TURCINOVIC (13 points, 6 passes) prenait alors feu, et les Déferlantes s’envolaient au tableau d’affichage (24/15, 14′). Parvenant à stopper l’euphorie ligérienne, Johanne GOMIS (20 points, 4 passes) remettait les siennes dans le droit chemin (24/18, 16′), et la dynamique avait changé de camp, malgré le temps-mort posé par Emmanuel COEURET (24/22, 17′). Sentant le souffle adverse dans leur dos, Amandine MICHAUD (8 points, 2 passes) et co’ accéléraient de nouveau (29/22, 18′), leur permettant de rejoindre les vestiaires avec l’avantage (33/27, 20′).

De retour sur le parquet de Mangin, Maud MEDENOU (12 points, 6 rebonds) et ses partenaires imposaient leur jeu des deux côtés du terrain, afin de passer les 10 unités d’avance (38/27, 22′) et de continuer à prendre la poudre d’escampette (41/27, 24′) grâce à l’adresse longue distance de Shona THORBURN (8 points, 9 rebonds). Le scénario obligeait Frédéric DUSART à stopper le jeu, son effectif ne parvenant plus à trouver le chemin du panier. Finalement, Pauline AKONGA (14 points, 3 rebonds) stoppait la disette offensive nordiste (43/29, 25′) mais cela ne perturbait absolument pas des Déferlantes, intraitables derrière la ligne à 3 points (49/29, 26′). Le jeu s’emballait alors en fin de troisième quart-temps, chaque formation se rendant coups pour coups, et les nantaises pouvaient aborder la dernière ligne droite avec sérénité (58/40, 30′).  Dos au mur, les Guerrières se devaient de réagir très vite si elles voulaient espérer s’imposer ce soir, mais les nantaises ne l’entendaient pas de cette oreille (61/44, 32′). A l’image d’Ambrosia ANDERSON (5 points, 4 rebonds), la réussite ligérienne refroidissait grandement les espoirs (67/49, 34′) des partenaires de Laëtitia KAMBA (9 points, 3 rebonds), et ce, même si ces dernières ne lâchaient pas l’affaire si facilement (67/53, 36′ – 67/58, 38′). Avec ce rapproché, l’ESBVA se donnait le droit d’y croire mais le NRB ne craquait pas et validait sa victoire, la 5ème consécutive à la maison (69/62, 40′).

Un succès qui, conjugué aux défaites de Mondeville et du Hainaut, envoie de façon sûre et certaine nos Déferlantes en phases finales, au cours desquelles tous les rêves sont permis tant nos nantaises nous montrent de magnifiques choses depuis quelques matchs.

Photo : Shoot’Lo

Attachment

2 Comments

    • Garcia

      27 mars 2018

      Bravo les filles. Merci pour cette fin de saison extraordinaire.

      Reply
    • Garcia

      27 mars 2018

      Bravo les filles. Merci pour cette fin de saison extraordinaire.

      Reply

Leave a Comment

(required)

(required)