Quel match !!!

Quel match !!!

Avec la venue de Basket Landes en terres nantaises, les spectateurs de Mangin s’apprêtaient à vivre une deuxième belle soirée consécutive.

Il n’y avait pas de round d’observation puisque les deux équipes débutaient cette rencontre sur un bon rythme (6/7, 3′) à l’image de ces deux tirs primés consécutifs signés Céline DUMERC (10 points, 5 rebonds) et Ambrosia ANDERSON (13 points, 4 passes). Dans la foulée, le NRB prenait les devants (10/9, 5′), créant par la suite, le premier écart de la rencontre (15/9, 6′). Un scénario qui permettait d’enflammer Mangin, d’autant que Nayo RAINCOCK-EKUNWE (18 points, 11 rebonds) faisait parler son talent (23/11, 8′). Finalement, les Déferlantes clôturaient ce premier quart-temps avec un très bel avantage au tableau d’affichage (27/11, 10′). Dominatrice dans la raquette, l’intérieure canadienne poursuivait son énorme travail, permettant aux ligériennes d’accroître leur avance (33/13, 13′). Queralt CASAS (14 points, 3 passes) tentait de réveiller les siennes, mais les Déferlantes parvenaient à contrôler les attaques adverses et à trouver des espaces dans la défense landaise (38/17, 15′). Et lorsque les joueuses de Cathy MELAIN scoraient trop (38/21, 16′), les ligériennes calmaient le rythme et allaient chercher des points « faciles » dans la peinture ou sur la ligne des lancer-francs (44/21, 19′). Ainsi, Mangin pouvait saluer leurs protégées, auteures d’un premier acte tout simplement parfait (48/23, 20′).

Dos au mur et plus incisives, Cierra BRAVARD (6 points, 5 rebonds) et ses partenaires tentaient de prendre le contrôle du rythme du match, mais les Déferlantes ne le voyaient pas de cet oeil-là, répondant à leurs adversaires (52/27, 23′). Et même lorsque l’attaque paraissait mal embarquée, Maud MEDENOU (12 points, 7 rebonds) captait le rebond offensif, et le NRB ne laissait pas passer cette seconde chance (54/29, 25′). Après les cadres, à l’image d’Amandine MICHAUD (3 points, 1 passe), c’était au tour de la jeunesse ligérienne de s’exprimer, et l’écart restait conséquent (57/35, 28′) malgré la belle adresse de Miranda AYIM (10 points, 5 rebonds). A la recherche d’un second souffle, les dernières minutes étaient légèrement plus délicates pour des Déferlantes qui pouvaient néanmoins envisager la suite avec sérénité (61/40, 30′). L’entame du dernier quart-temps était à mettre au crédit de Maja SKORIC (11 points, 4 rebonds) et co’ qui, à la faveur d’un 0/15 se rapprochaient dangereusement au tableau d’affichage (61/55, 33′). L’incendie commençant à prendre, Shona THORBURN (5 points, 7 rebonds) endossait le costume de pompière de service, soulageant tout le monde d’un joli tir primé (64/55, 35′). Lidija TURCINOVIC (19 points, 4 rebonds) prenait alors le relais de sa capitaine, et tout le monde pouvait alors respirer (68/55, 37′), d’autant plus que les landaises laissaient quelques points en chemin. Le money-time pointait le bout de son nez (72/55, 39′), rt tout Mangin se levait pour fêter une belle rencontre ponctuée d’une mangnifique victoire nantaise (72/57, 40′).

Après un premier acte à conjuguer au plus-que-parfait, les joueuses d’Emmanuel COEURET ont ensuite contrôlé, avec plus ou moins de sérénité, les velléités de retour de Basket Landes. Une double victoire puisqu’avec les défaites conjuguées de Mondeville et du Hainaut, les Déferlantes réalisent une très belle opération en vue du Top 8.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Retrouvez la conférence de presse d’après-match de Nayo RAINCOCK-EKUNWE, Queralt CASAS, Cathy MELAIN et Emmanuel COEURET :

Photo : Laury MAHE.

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)