Une belle réaction !

Une belle réaction !

Avant 15 jours de trêve internationale, le NRB accueillait l’ASVEL dont l’issue allait conditionner la fin de saison de nos nantaises.

Les deux formations débutaient cette rencontre sur un rythme effréné, Lidija TURCINOVIC (20 points, 4 interceptions) répondant à la réussite lyonnaise (8/9, 3′). Moment alors choisi par Rebecca ALLEN (10 points, 3 passes) pour prendre feu derrière la ligne à 3 points et créer le premier écart du match (10/19, 5′). Si le temps-mort posé par Emmanuel permettait de stopper l’hémorragie, les Déferlantes ne parvenaient pas à réduire (13/23, 7′). Les défenses prenaient alors le meilleur sur les attaques, et l’ASVEL virait en tête après le premier quart-temps (17/25, 10′). Le retour sur le parquet fut compliquée pour les nantaises qui devaient patienter près de 5 minutes avant de voir Maud MEDENOU (8 points, 3 passes) débloquer leur compteur (19/32, 15′). Le duo Amandine MICHAUD (5 points, 4 passes) / Camille LENGLET (5 points, 2 passes) prenait alors les commandes du NRB et l’avance lyonnaise se réduisait (25/34, 17′ – 29/36, 19′). Finalement, les pensionnaires de Mangin regagnaient les vestiaires dans le sillage de Paoline SALAGNAC (6 points, 5 rebonds) et ses coéquipières (33/38, 20′).

Au retour des vestiaires, les quelques 1500 spectateurs vivaient un scénario identique à celui vécu quelques minutes plus tôt, voyant Haley PETERS (16 points, 8 rebonds) et les joueuses du Rhône reprendre leurs distances (35/44, 23′ – 37/49, 25′). Connaissant l’importance de ce match, les ligériennes ne lâchaient pas, se rassurant d’abord en défense, avant d’être plus patientes en attaque, trouvant ainsi de meilleures positions pour score (44/49, 28′). Ainsi, avant d’attaquer la dernière ligne droite, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (16 points, 12 rebonds) et co’ conservaient leurs chances de l’emporter (47/53, 30′). Une fois n’est pas coutume, c’était Katia CLANET (2 points, 3 rebonds) et les nantaises qui prenaient le meilleur départ dans cette période, revenant à hauteur de leurs adversaires, avant de prendre les commandes dans la foulée (54/54, 33′ – 56/54, 34′). Si, à l’image de Marieme BADIANE (12 points, 7 rebonds), l’ASVEL s’accrochait au score (58/58, 35′), Ambrosia ANDERSON (6 points, 4 rebonds), discrète jusque là, sortait de sa boîte au meilleur moment, en scorant deux tirs primés qui allaient sceller le sort du match (61/58, 36′ – 65/60, 39′). Restait alors à gérer cette fin de match, et Shona THORBURN (6 points, 4 passes), en bonne capitaine, excellait dans son rôle pour offrir un 6ème succès cette saison au club.

Ce samedi, les nantaises nous ont une nouvelle fois démontrer leur force de caractère et leur capacité de réaction après une contre-performance en allant chercher une victoire leur permettant de retrouver le Top 8 de la LFB. Place désormais à quelques jours en sélection pour les unes (Lidija TURCINOVIC, Amandine MICHAUD, Camille LENGLET et Nayo RAINCOCK-EKUNWE), et à un repos bien mérité pour les autres.

Photo : Sporty Breizh Communication

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)