Une mauvaise opération

Une mauvaise opération

Pour ce dernier match de l’année 2017 en terre ligérienne, les Déferlantes accueillaient une formation tarbaise qui évolue dans la « même catégorie » que le club nanto-rezéen.

Le début de match était à mettre au crédit du TGB qui inscrivait les 6 premiers points de la rencontre (0/6, 2′), avant que le NRB ne revienne dans le match grâce à son adresse extérieure (8/8, 5′). Quelques instants plus tard, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (9 points, 9 rebonds), grâce à un « 2+1 » donnait l’avantage aux siennes (11/10, 6′), mais cela fut de courte durée puisque Michelle PLOUFFE (10 points 12 rebonds) faisait parler la poudre à 3 points (11/17, 8′). Et si Maud MEDENOU (14 points, 5 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité (17/17, 9′), c’était bien Tarbes qui virait en tête après 10 minutes de jeu (17/21, 10′). Le début du second acte était très rythmé, Ambrosia ANDERSON (16 points, 4 rebonds) assurait la marque du NRB, mais Tima POUYE (7 points, 4 passes) faisait la même chose de l’autre côté du terrain (22/27, 12′ – 24/31, 13′). Présentes en défense, les Déferlantes, comme une mauvaise habitude, peinaient à trouver les solutions en attaque et restaient derrière au tableau d’affichage (24/35, 16′). Et même si Katia CLANET (3 points, 5 rebonds) mettait fin à la disette nantaise, les ligériennes peinaient à revenir dans le sillage de leurs adversaires (28/37, 18′), pire elles les voyaient s’échapper encore un peu plus au moment de regagner les vestiaires (28/41, 20′).

De retour sur le parquet, le NRB adoptait une défense de zone qui contrariait peu Adja KONTEH (23 points, 5 rebonds) et co’ et l’écart restait le même (33/46, 23′). Le combat entre les deux formations se durcissaient alors, les coups de sifflets pleuvant du côté de Mangin. Cela semblait provoquer le réveil de Captain’ Shona THORBURN (11 points, 5 rebonds) qui, grâce à deux tirs primés consécutifs, ramenait le NRB à 10 points (39/49, 25′). Profitant de la maladresse des joueuses de François GOMEZ sur la ligne des lancer-francs, les pensionnaires de Mangin poursuivaient leur rapproché au score (44/51, 28′) pour finalement conserver toutes leurs chances avant le dernier quart-temps (46/51, 30′). Stoppées dans leur belle dynamique, les Déferlantes voyaient Aby GAYE (10 points, 8 rebonds) et ses partenaires mieux entrer dans cette dernière ligne droite (46/54, 31′ – 48/56, 34′). Un scénario qui obligeait Emmanuel COEURET à stopper le jeu afin d’apporter des solutions à ses joueuses qui voyaient la solution se compliquer quelques actions plus tard (49/63, 36′). Avec le coeur, les Déferlantes s’offraient le droit d’y croire (53/63, 37′) mais les espoirs furent vite douchés par les tarbaises (53/67, 38′). Ainsi, vu le scénario du match, le TGB allait chercher un succès logique (59/72, 40′).

Cette défaite face à un concurrent direct est donc une très mauvaise opération pour les Déferlantes qui devront redresser la barre face à Mondeville dans 15 jours, et elles le feront !!!

Photo: Xavier Lecointe

Attachment

Site-1-768x403

Leave a Comment

(required)

(required)