Le match qu’il fallait

Le match qu’il fallait

Ce mercredi marquait donc le dernier match européen de la saison pour des Déferlantes qui défiaient les nordistes de Saint-Amand.

Les premières actions étaient marquées par les approximations des deux formations et le spectacle n’était pas encore au rendez-vous (4/0, 3′). Amandine MICHAUD (13 points, 3 passes) soignait son apparition sur le parquet (6/5, 4′) et le NRB posait peu à peu son jeu en profitant de son agressivité défensive (6/11, 5′). Le temps-mort posé par Fabrice FERNANDES ne perturbait pas la dynamique nantaise, les Déferlantes conservant leur petit matelas d’avance (9/15, 7′) avant d’accroître ce dernier (9/20, 9′) grâce à Lidija TURCINOVIC (13 points, 4 rebonds). Ce premier quart-temps se terminait avec un avantage de 10 unités en faveur de Shona THORBURN (8 points, 5 passes) et co’ (12/22, 10′). Avec 5 jeunes joueuses sur le terrain et une défense de zone très mobile, le NRB tenait la dragée haute au collectif amandinois (14/26, 13′), et ce malgré quelques deuxièmes chances laissées à leurs adversaires. En manque d’adresse extérieure, les ligériennes répondaient à la réussite de Katarina TETEMONDOVA (12 points, 9 rebonds) en allant chercher les points dans la raquette (19/30, 17′). A l’image de Jenny FOUASSEAU (5 points, 5 rebonds), les joueuses du Hainaut tentaient de se rapprocher (22/30, 18′), mais Maud MEDENOU (12 points, 9 rebonds) trouvait les solutions en attaque pour permettre aux siennes de regagner les vestiaires devant au tableau d’affichage (26/34, 19′).

De retour sur le parquet, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (14 points, 12 rebonds) et les nantaises gardaient leurs très très bonnes dispositions pour creuser l’écart doucement mais sûrement (26/41, 23′). Finalement, Ashley BRUNER (7 points, 7 rebonds) débloquait le compteur des locales (28/45, 25′) et les débats s’équilibraient quelque peu (30/47, 26′). Mais, petit à petit, et grâce à une défense plus agressive, le SAHB reprenait le fil du match (35/47, 28′). C’est d’ailleurs sur se score que se terminait le 3ème quart-temps. Pour la dernière ligne droite qui se profilait, Katia CLANET (2 points, 2 rebonds) et ses coéquipières n’avaient « plus qu’à gérer » leur pécule, ce qu’elles faisaient à merveille (37/52, 32′). Bien aidées, il est vrai, par les immanquables pourtant manqués par leurs hôtes, les joueuses d’Emmanuel COEURET contenait parfaitement les envies de retour de leurs adversaires (43/55, 36′). C’est donc avec sérénité que le collectif nanto-rezéen abordait le money-time (43/59, 38′) pour aller signer un signer un succès parfait pour la confiance et les futures échéances (, 40′).

La victoire, pas de blessure, de la confiance, un territoire marqué face à un adversaire direct en championnat, les Déferlantes ont vécu une soirée parfaite. Et si ces deux points ne changeront rien à la destinée européenne du NRB, l’enjeu n’était pas mathématique ce soir, mais bel et bien psychologique.

Retrouvez toutes les stats du match ICI

Photo: FIBA

image (1)

image (2)

image (3)

image (4)

image (5)

image (6)

image (7)

image (8)

image

image1

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)