De vaillantes Déferlantes

De vaillantes Déferlantes

Mangin retrouvait ses Déferlantes ce dimanche avec la réception de Charleville-Mézières, co-leader du championnat, en guise de match de reprise post-trêve.

D’entrée de jeu, Maud MEDENOU (12 points, 4 rebonds) soignait son retour sur les parquets et les Déferlantes démarraient tambour battant cette rencontre (10/2, 3′). Très vite fautée, Katia CLANET (4 points, 3 passes) devait céder sa place à Amandine MICHAUD (3 points, 3 rebonds) et Amel BOUDERRA () remettait les siennes dans le droit chemin (12/9, 6′). Pour répondre à la double MVP française en titre, Lidija TURCINOVIC (19 points, 9 passes) prenait les rênes et le NRB poursuivait son petit bonhomme de chemin (18/11, 8′). Finalement, les nantaises terminaient ce 1er quart-temps avec une avance de 9 points (22/13, 10′). Cependant, le retour sur le terrain tournait à l’avantage des carolomacériennes qui, à la faveur d’une belle adresse à 3 points, grignotaient leur retard (22/28, 12′ – 25/24, 13′) avant de passer devant (25/27, 14′) après un nouveau tir primé signé Sara CHEVAUGEON (10 points). Un scénario qui obligeait Emmanuel COEURET à poser un second temps mort dans ce quart-temps, éteignant ainsi l’incendie, et les débats se rééquilibraient (29/31, 15′). Et si Valeriya BEREZHYNSKA (16 points) et consorts continuaient d’artiller à 3 points (31/36, 18′), les Déferlantes limitaient la casse pour regagner les vestiaires dans le sillage de leurs adversaires (37/38, 20′).

De retour sur le parquet, Clarissa DOS SANTOS (17 points, 4 rebonds) prenait les choses en mains, et les Flammes Carolo creusaient l’écart (40/47, 23′). Renée MONTGOMERY (5 points, 3 rebonds), muette lors du premier acte, suivait l’exemple de sa coéquipière pour porter l’avantage des joueuses des Ardennes à 10 unités (42/52, 25′). En panne d’adresse extérieure, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (9 points, 8 rebonds) et ses partenaires faisaient preuve d’agressivité pour provoquer les fautes adverses et alimenter leur compteur (46/54, 26′). En face, la réussite ne fuyait pas les rangs du FCB, et les Déferlantes ne parvenaient pas à réduire l’écart lors de cette fin de quart-temps (52/64, 30′). Pour espérer créer l’exploit, le NRB devait attaquer cette dernière ligne droite parfaitement, mais les joueuses de Romuald YERNAUX ne l’entendaient pas de cette oreille (54/70, 32′). Désireuse de ne pas sombrer, la bande de Shona THORBURN (8 points, 5 rebonds) jetait ses dernières forces dans la bataille (60/74, 35′) mais les dernières actions du match n’allaient pas permettre aux nantaises de se rapprocher plus près (65/87, 40′).

Face à une formation carolomacérienne très complète, les Déferlantes ont fait avec leurs moyens du jour (absence de Maggie et Katia vite perturbée par les fautes) qui se sont malheureusement révélés insuffisants pour inquiéter les Flammes jusqu’à la fin du match. Et si l’écart est conséquent en fin match, il n’est pas forcément révélateur de la prestation de nos nantaises qui, après un très bon premier acte, ont baissé pavillon petit à petit. Malgré la défaite, il y a énormément de positif à retenir de ce type de prestation, et cela servira lors des futures échéances, très importantes, qui se profilent.

Photo: Shoot’Lo

Attachment

received_1829272483750249

Leave a Comment

(required)

(required)