Pas si loin du hold-up

Pas si loin du hold-up

Afin de ne pas hypothéquer leurs chances de qualification pour la suite de la compétition, les Déferlantes devaient s’imposer à Györ, théâtre de la deuxième journée de l’EuroCup Women.

Si les premiers points étaient hongrois (2/0, 1′), les nantaises rentraient bien dans cette rencontre (4/8, 2′) avant de voir leurs hôtes reprendre les commandes du match (10/8, 4′). Les pertes de balle ligériennes offraient des possibilités à Tijana KRIVACEVIC (18 points, 10 rebonds) et ses partenaires de creuser l’écart (16/10, 7′) que Katia CLANET (7 points, 4 rebonds) réduisait (16/15, 8′) et Nayo RAINCOCK-EKUNWE (22 points, 9 rebonds) comblait (18/18, 9′). C’est d’ailleurs sur un score de parité que les deux formations clôturaient ce premier quart-temps (20/20, 10′). Timea CZANK (10 points, 4 passes) lançait idéalement les siennes dans ce deuxième acte, et les Déferlantes encaissaient 7 points consécutifs (27/20, 12′) et Emmanuel COEURET était contraint de stopper le jeu. Cette décision n’eut malheureusement pas l’effet escompté puisque les joueuses hongroises augmentaient inexorablement leur avance (35/20, 14′). L’hémorragie stoppée (35/24, 15′), Shona THORBURN (3 points, 6 passes) et co’ laissaient trop de seconde chance à leurs hôtes pour espérer recoller au tableau d’affichage (42/24, 17′). Désireuses de ne pas sombrer, les ligériennes montraient plus d’agressivité offensive, provoquaient les fautes adverses et terminaient mieux ce quart-temps qu’elles ne l’avaient débuté (44/33, 20′).

Le retour sur le parquet était timide pour les deux formations qui peinaient à faire trembler les filets adverses (46/35, 23′), puis, sous l’impulsion du duo Camille LENGLET (5 points, 2 passes) / Lidija TURCINOVIC (17 points, 7 rebonds), le NRB repassait sous les 10 points de retard (48/40, 25′). Sentant le danger poindre, Nirra FIELDS (15 points, 9 rebonds) et ses partenaires appuyaient de nouveau sur l’accélérateur pour reprendre leurs distances (56/42, 27′) et terminer cet avant-dernier acte avec 14 points d’avance (58/44, 30′). Pour aller chercher le succès, les nantaises devaient réaliser un quatrième quart-temps parfait mais les joueuses de Györ répondaient à chaque action du NRB (65/51, 34′). Néanmoins, après deux tirs primés, Margret SKUBALLA (14 points, 5 rebonds) et les nantaises pointaient le bout de leur nez à la fenêtre à l’aube du money-time (65/59, 37′). Mis à rude épreuve par le retour du NRB, les nerfs de Kamila STEPANOVA (8 points, 4 rebonds) et ses amies restèrent solides pour aller chercher la victoire (76/70, 40′).

Après un début de deuxième quart-temps délicat, les Déferlantes auraient pu lâcher l’affaire mais l’effectif nanto-rezéen a fait preuve de caractère pour, dans un premier temps, faire le dos rond, avant de tenter un réaliser un hold-up qui n’était pas loin d’être parfait. Même si la rencontre s’est soldée par une défaite, le visage montré par les Déferlantes nous laisse espérer de belles choses et ce, dès dimanche prochain, sur le parquet de Montpellier.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Photo: FIBA

Attachment

eurocup--f----nantes-reze-echoue-de-peu-contre-gyoer

Leave a Comment

(required)

(required)