En manque de solutions

En manque de solutions

Privées de Maud MEDENOU, les Déferlantes entamaient leur 8ème campagne européenne consécutive avec la réception des belges de Namur.

Avec un 5 majeur inédit côté nantais, les nantaises démarraient timidement le match (2/6, 3′) avant de revenir à hauteur de leurs adversaires quelques instants plus tard (8/8, 4′) puis de prendre les devants (11/10, 5′) grâce à l’adresse de Lidija TURCINOVIC (19 points, 4 passes). Alors que les deux équipes étaient au coude à coude (15/15, 7′), Sofie HENDRICKX (19 points, 13 rebonds) et ses partenaires profitaient de cette fin de premier quart temps pour faire l’écart (15/23, 9′) et prendre un petit matelas d’avance (17/28, 10′). L’intermède technique ne changeait pas la physionomie du match (17/33, 11′) et Emmanuel COEURET devait très rapidement prendre un temps mort pour donner des solutions à son collectif (22/33, 13′). Malheureusement, l’adresse longue distance des namuroises faisait la différence (7/11 à 64% de réussite en première mi-temps), empêchant les nantaises de se rapprocher au tableau d’affichage (24/39, 14′ – 28/44, 16′), et ce malgré la belle activité de Nayo RAINCOCK-EKUNWE (21 points, 12 rebonds). Finalement, cette mi-temps se terminait par un 4/0 ligérien qui maintenait l’espoir pour la suite de la rencontre (32/44, 20′).

De retour sur le parquet et grâce un tir primé de Lidija, le NRB repassait sous les 10 unités de retard (35/44, 21′) avant que Ronni WILLIAMS (11 points, 4 rebonds) ne remette les siennes dans le sens de la marche (35/49, 23′). Hanne MESTDAGH (15 points, 4 rebonds) prenait le relais de sa coéquipière et l’écart continuait de se creuser malgré le efforts nantais pour le combler (41/57, 27′). Finalement, ce 3ème quart temps n’aura pas vu le come-back espéré de Déferlantes qui restaient à distance avant d’entamer la dernière ligne droite (43/60, 30′). Katia CLANET (6 points) et ses partenaires jetaient leurs dernières forces dans la bataille, sans succès car l’écart restait le même (46/63, 33′). Le manque de rotation pesait dans l’effectif nanto-rezéen, et Briana DAY (11 points, 12 rebonds) trouvait des solutions dans la peinture (46/68, 34′). Le sort du match scellé, l’adresse longue distance était, comme par magie, de retour dans le camp nantais (57/68, 37′) à l’image des deux tirs primés consécutifs d’Amandine MICHAUD (6 points, 3 passes). L’espoir du parfait hold-up fut de courte durée puisque les joueuses belges terminaient le match en boulet de canon pour s’offrir un net succès sur le parque de Mangin (59/83, 40′).

Sans deux éléments, puisque Shona THORBURN n’a pas pris part au match, la mission était trop compliquée pour des nantaises dont le trou d’air de fin de premier quart temps aura été fatal. Mais cette rencontre européenne n’était l’objectif premier, Margret SKUBALLA (2 points, 6 rebonds) et co’ auront besoin de vos encouragements samedi prochain pour LE match face à Bourges.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Photo : Xavier LECOINTE20171011-20501220171011-20461720171011-20385020171011-20381420171011-20370820171011-20345020171011-20315420171011-20152820171011-203456

Attachment

20171011-205012 20171011-204617 20171011-203850 20171011-203814 20171011-203814 20171011-203708 20171011-203450 20171011-203154 20171011-201528 20171011-204617 20171011-203456

Leave a Comment

(required)

(required)