De rugissantes Déferlantes

De rugissantes Déferlantes

Pour ce 3ème match en l’espace d’une semaine, les Déferlantes prenaient la direction de Lyon pour y défier l’ASVEL, club du président Tony PARKER.

Les premières minutes étaient très rythmées, les attaques prenant le meilleur sur les défenses (4/4, 2′), et, sous l’impulsion de Maud MEDENOU (11 points, 10 rebonds), le NRB réalisait le premier mini-break (10/15, 5′). Si Paoline SALAGNAC (17 points, 2 interceptions) et ses coéquipières réduisaient rapidement l’écart (14/15, 6′), Katia CLANET (7 points) redonnait 5 points d’avance aux siennes (14/19, 7′), obligeant Valery DEMORY à poser un 1er temps mort. Une décision qui ne perturbait pas Margret SKUBALLA (17 points, 7 passes) qui, d’un tir primé, donnait encore plus d’ampleur à l’avance nantaise (16/24, 10′). C’est d’ailleurs sur ce score que se terminait ces 10 premières minutes. La barrière des 10 points d’écart était atteinte dès la reprise du match (16/26, 11′) avant de vivre quelques actions au cours desquelles nantaises et lyonnaises ne trouvaient pas les solutions. La période de disette terminée, Nayo RAINCOCK-EKUNWE (7 points, 11 rebonds) débloquait son compteur personnel et l’effectif ligérien gardait son petit matelas d’avance (21/28, 13′ – 27/35, 16′). Deux tirs longue distance plus tard, les nantaises s’envolaient (27/41, 17′) avant qu’Haley PETERS (26 points, 7 rebonds) ne sonne la révolte (31/41, 18′). Emmanuel COEURET souhaitait de l’adresse, et son voeu fut exaucé pendant cette première mi-temps puisqu’avec 55% de réussite aux tirs, son collectif menait les débats à la pause (37/50, 20′).

Le retour des vestiaires était équilibré, Marieme BADIANE (15 points, 7 rebonds) tentant de sonner la révolte, sans réussite dans un premier temps (42/55, 23′). Face à des lyonnaises plus agressives, Shona THORBURN (18 points, 4 passes) et co’ avaient du mal à faire trembler les filets, permettant aux locales grignoter leur déficit (49/57, 26′ – 52/57, 28′). Le retour lyonnais se poursuivait (56/57, 29′) mais les Déferlantes terminaient ce 3ème acte par un 4/0 pour se redonner un peu d’air avant d’aborder le dernier quart (56/61, 30′). Lidija TURCINOVIC (13 points, 4 passes) poursuivait la série nantaise pour de nouveau porter l’écart à +10 (56/66, 32′). L’orage passé, venait le temps de la gestion de cette avance et tout le monde s’attelait à la tâche (62/71, 36′). Finalement, les partenaires d’Ingrid TANQUERAY (4 points, 6 interceptions) ne se rapprochaient pas à moins de 5 unités (66/71, 39′ – 68/73, 40′) de Déferlantes qui signaient un gros coup en s’imposant dans le Rhône (68/75, 40′).

La défaite de l’Open est désormais très loin pour Camille LENGLET (2 points, 1 interception) et des nantaises qui débutent leur série de gros matchs de la plus belle des manières. Désormais, à nous, à vous de les aider pour leurs prochaines échéances face à Namur (mercredi) et contre Bourges (samedi prochain). En attendant, profitons de ce joli classement de LFB où le NRB est au chaud, proche des sommets.

Retrouvez les statistiques de la rencontre ici.

Photo : Corentin PINGEON.

Pour plus de photos du match, cliquez ici

Attachment

NRB

Leave a Comment

(required)

(required)