Maud MEDENOU – « Attirée par le club de Nantes »

Maud MEDENOU – « Attirée par le club de Nantes »

En fin de saison dernière elle avait directement contacté le club, et bien lui en a pris puisque Maud MEDENOU portera le maillot nantais la saison prochaine. Entretien avec la future Déferlante…

Commençons par une petite présentation, peux-tu nous décrire qui est Maud MEDENOU ?

Bonjour, je m’appelle Maud et j’ai 26 ans. Je suis née en Essonne (91) de parents originaires du Bénin. J’ai grandi à Courcouronnes où j’ai commencé le basket-ball à l’âge de 10 ans. J’y ai d’ailleurs joué avec Sarah (MICHEL) et nous avons remporté ensemble notre premier titre national en minimes.

De nature curieuse, je m’intéresse à tout (livres, cinéma, etc…). J’aime particulièrement voyager et découvrir des nouvelles cultures. J’apprécie la cuisine saine et gourmande (et végétarienne) ainsi que les petites douceurs.

Sur le plan basket, quel a été ton parcours avant de signer pour les Déferlantes ? Sur le terrain, quel est ton style de jeu et quelles sont tes qualités ?

Après avoir été formée à l’INSEP, j’ai fait mes débuts à l’Avenir de Rennes (LF2) puis j’ai rejoint le club du Toulouse Métropole Basket où nous avons accédé à la LFB. J’ai ensuite joué pour les Flammes Carolo à Charleville-Mézières (Ligue Féminine) et je sors d’une saison en LF2 avec l’équipe d’Aulnoye-Aymeries. En rejoignant les Déferlantes, la boucle est bouclée.

Sur le terrain, je pense avoir un style de jeu altruiste. J’aime construire les actions en équipe. Sinon je suis une joueuse assez portée sur la défense bien que je puisse également apporter offensivement. Assez mobile, j’aime m’écarter pour jouer face au basket et prendre des tirs extérieurs. Je dirais que mes points forts sont les rebonds et les tirs à mi-distance.

Lors de la conférence de presse présentant les nouvelles recrues, Emmanuel COEURET disait que c’était toi qui avais contacté le club. Qu’est ce qui t’a motivée à entreprendre une telle démarche ?

J’étais attirée par le club de Nantes pour le style de jeu proposé par Emmanuel COEURET qui, je pense, me correspond. J’ai également eu de très bons échos de la part de joueuses passées par le club (Sarah MICHEL, Marielle AMANT et Aurélie BONNAN entre-autres). J’ai aussi eu l’occasion de jouer avec Shona (THORBURN) à Toulouse, qui pour moi est une valeur sûre. Aussi, j’avais pour projet de terminer mes études de psychologie parallèlement et l’Université de Nantes proposait justement la spécialité vers laquelle je voulais m’orienter mais cela attendra.

Dans quel état d’esprit abordes-tu cette nouvelle expérience ?

J’ai un bon pressentiment. Je suis enthousiaste et motivée à l’idée de rejoindre les Déferlantes pour la saison à venir. J’ai hâte de découvrir les joueuses, de reprendre les entraînements et la compétition. J’ai pu me frotter au niveau européen avec les équipes de France jeunes mais l’EuroCup va être une toute nouvelle expérience. C’est d’autant plus stimulant. 

Personnellement et collectivement, quels sont tes attentes et tes objectifs pour la prochaine saison sur le plan sportif ?

Cette saison, j’aurai l’occasion de m’exprimer davantage que ce que j’ai pu faire auparavant à ce niveau. J’aimerais donc m’imposer en tant que joueuse majeure et apporter mon maximum pour l’équipe. Collectivement, je pense que notre effectif resserré peut devenir une force et nous permettre de nous retrouver là où personne ne nous attend…

Connais-tu certaines de tes futures coéquipières ? Hors du terrain, que penses-tu et qu’espères-tu apporter à l’équipe ?

Je connais Shona comme je disais précédemment. C’était déjà ma capitaine à Toulouse. Je l’apprécie autant sur qu’en dehors du terrain. C’est une boute-en-train, elle aime bien faire des blagues. Je connais aussi Lidija (TURCINOVIC) avec qui j’ai fait un stage. Comme moi, elle est passée à Toulouse puis à Charleville-Mézières et on se retrouve maintenant ensemble à Nantes. Je découvrirai mes autres coéquipières.

Hors du terrain, je suis quelqu’un d’assez réservé mais nous allons passer énormément de temps ensemble alors je pense apporter ma joie et ma bonne humeur.

Pour terminer, la traditionnelle question que l’on pose aux futures joueuses : as-tu un petit message à dire aux fans, au club, en vue de la prochaine saison ?

J’ai hâte de vous rencontrer. J’ai entendu beaucoup de bien de vous. Je pense qu’ensemble nous ferons de belles choses cette saison. A très vite ! 🌊🌊

Attachment

Maud

Leave a Comment

(required)

(required)