Les contours du NRB version 2017/2018

Les contours du NRB version 2017/2018

Hier matin, Franck VALENTEYN, président du NRB, et Emmanuel COEURET se présentaient devant la presse afin d’évoquer la saison écoulée et les perspectives du prochain exercice.

Les mots du président

Le bilan de la saison 2016/2017 est positif tant au point de vue sportif avec une cette 7ème place au classement et une probable, mais non encore officielle, qualification pour une 8ème campagne européenne consécutive, qu’au point de vue financier où le club est également en phase avec ses objectifs annoncés. Je nous félicite également du taux de remplissage de Mangin sur les derniers matchs de la saison régulière avec plus de 2 000 personnes à chaque rencontre.

Concernant les axes d’amélioration, nous souhaitons redynamiser le centre de formation avec l’apport d’un nouvel entraîneur et d’une nouvelle organisation à la fois administrative et sportive. Le second axe de travail sera de trouver de nouveaux partenaires afin d’augmenter la part de fonds privés dans le budget du club.

Avec le déménagement du côté de la Trocardière prévu à l’aube de la saison 2018/2019, le club doit, au fil des matchs, trouver de l’ambition sportive qui sera le moteur pour attirer de nouveaux partenaires et les spectateurs.

Les mots du coach

Avant de penser à la Trocardière, il faut préparer la prochaine saison qui pourrait être la saison de tous les dangers.

Elles partent :

  • Quianna CHANEY : « Elle nous quitte pour diverses raisons à la fois financières et sportives. »
  • Yuliya ANDREYEVA : « Yul’ va laisser un grand vide notamment par son QI basket qui sera difficile à combler. »
  • Isis ARRONDO : « Il s’agit d’un départ contraint et forcé pour des raisons financières, mais il fallait faire un choix, même si cela fut un crève-coeur. »
  • Katherine PLOUFFE : « Notre MVP sera très compliquée à remplacer car à chaque match c’était 20 points / 10 rebonds d’assurés. »

Elles restent :

  • Magret SKUBALLA : « Valeur sûre du championnat qui connaît bien la maison et qui véhicule de très bonnes valeurs. »
  • Shona THORBURN : « Son expérience est un atout indéniable et on peut être fier d’avoir ce type de joueuse à Nantes. »
  • Katia CLANET : « Elle était encore sous contrat, et nous a montré en fin de saison qu’elle pouvait faire de belles choses. Elle aura un rôle de première rotation à l’intérieur. »
  • Camille LENGLET : « Elle signe son premier contrat professionnel de deux années, et c’est une grande fierté pour le club. Elle aura des responsabilités à prendre en tant que back-up de Shona. »

Il était important de conserver une ossature conséquente afin de ne pas repartir totalement de zéro. Ce quatuor sera de nouveau épaulé par les joueuses de centre de formation que sont Amandine MICHAUD, Déborah ANDRE ou encore Pauline DESBOIS.

Elles arrivent : 

  • Nayo RAINCOCK-EKUNWE : « Joueuse au profil différent de Katherine qui jouera au poste 4 la prochaine saison. Elle est très athlétique, très sympathique, internationale canadienne et qui, à l’image de Katherine, participe à un camp WNBA cet été (à New-York).« 
  • Maud MEDENOU : « Joueuse de Ligue 2 mais qui a l’expérience de la Ligue Féminine. Elle avait envie de venir au club ce qui est une bonne chose et aura ses responsabilités en temps que titulaire. »
  • Lidija TURCINOVIC : « C’est une jeune joueuse qui possède du talent et du caractère, ce qui est très appréciable. »

Pour la prochaine saison, il faudra se focaliser sur nous mais également regarder ce qui se fait autour de nous et il faudra mettre un maximum d’équipes derrière nous. C’est une saison de défis puisqu’à part avec Shona et Maggie, on part un peu dans l’inconnu, mais c’est un beau challenge à relever. Toutes les joueuses, mise à part Camille, ont signé pour une année de contrat, et la porte n’est pas fermée à une éventuelle quatrième recrue.

Photo : Xavier Lecointe

Attachment

Annonce maud annonce shona Annonce Nayo ANNONCE MAGGIE annonce lidija Annonce katia Annonce jeunes annonce camille

Leave a Comment

(required)

(required)