Aux Carolo la première manche

Aux Carolo la première manche

La saison des Déferlantes prenaient un nouveau virage ce samedi avec le début des phases finales et un quart de finale à jouer dans les Ardennes, et plus précisément à Charleville-Mézières.

Dès les premières actions Kaleena LEWIS (15 points) donnait le ton de la rencontre et les Flammes Carolo débutaient le match pied au plancher (12/4, 4′). Sonnées par cette entame tonitruante de leurs adversaires (16/6, 5′), les Déferlantes retrouvaient de l’efficacité offensive sans pour autant parvenir à combler cet écart (22/12, 7′). Néanmoins, la fin de ce premier quart-temps tournait à l’avantage de Katia CLANET (15 points, 5 rebonds) et de ses partenaires qui réduisaient de moitié leur débours (25/20, 10′).  Même si les carolomacériennes tentaient d’inverser la tendance lors du retour sur le parquet (29/22, 12′), la dynamique était nantaise et Katherine PLOUFFE (21 points, 7 rebonds) remettait les deux équipes sur un pied d’égalité quelques minutes plus tard (29/29, 14′). Alors que Quianna CHANEY (14 points, 5 passes) permettait aux siennes de rester dans le sillage de leurs hôtes (35/33, 15′), les nantaises allaient, sous l’impulsion de Lidija TURCINOVIC (10 points) encaisser un sévère 0/11  (44/33, 16′) qui auraient pu les plomber. Mais, les qualités d’abnégation des joueuses d’Emmanuel COEURET rentraient en scène et petit à petit, ces dernières revenaient dans le match (46/39, 19′) avant de rentrer aux vestiaires (48/43, 20′).

En débutant le deuxième acte par un 4/0 (48/47, 22′), le NRB montrait au FCB que rien ne serait simple ce soir et Kim MESTDAGH (12 points) semblait avoir compris le message (58/51, 25′). Les efforts consentis jusqu’alors commençaient à peser dans les jambes nantaises et les joueuses de Romuald YERNAUX retrouvaient les 10 unités d’avance qu’elles avaient réussi à acquérir en début de match (63/53, 27′). Et si le staff nantais posait un temps-mort, l’adresse extérieure des ardennaises faisaient des dégâts (70/55, 28′). C’est d’ailleurs sur ce différentiel de 15 points que les deux formations terminaient ce 3ème quart-temps (74/59, 30′). Après 30 minutes de jeu très offensives, les joueuses peinaient à trouver le chemin du panier en ce début de dernier acte, et c’était Déborah ANDRE (2 points) qui scorait la première (74/61, 32′). L’adresse qui fuyait les deux camps, des défenses qui prenaient le meilleur sur les attaques, il n’en fallait pas plus pour que le tableau d’affichage ait du mal à évoluer (79/63, 37′), ce qui n’arrangeait pas les affaires nanto-rezéennes. Finalement, Amel BOUDERRA (10 points, 6 passes) et ses partenaires augmentaient leur avance dans les dernières minutes mais cet écart restera anecdotique puisque sans influence pour la suite de ce quart de finale (89/68, 40′).

Dans ce match aller, les joueuses de Charleville-Mézières ont assumé leur statut de favorites face à une formation nantaise qui aura été au coude à coude pendant les 2/3 du match. Probablement en manque d’énergie en fin de match, la bande de Camille LENGLET (8 points, 3 rebonds) aura besoin de tout votre soutien lors du match retour (le 8 avril prochain) pour lui donner le supplément d' »essence » qui lui a fait défaut ce soir.

Les Statistiques du Match

Photo: Xavier LECOINTE.

Attachment

203339

Leave a Comment

(required)

(required)