Katherine PLOUFFE : « Je suis très flattée »

Katherine PLOUFFE : « Je suis très flattée »

La nouvelle a été rendue officielle sur le compte Twitter officiel du club de Phoenix : Katherine PLOUFFE participera à un « training camp » qui pourrait lui offrir une place dans l’effectif d’un club triple champion WNBA et qui compte Diana TAURASI ou Brittney GRINER dans ses rangs. Avant de tenter sa chance outre-Atlantique, l’intérieure du NRB nous livre ses premières impressions…

Comment as-tu appris cette sélection, et quelle a été ta réaction ?

Le coach a contacté mon agent pour lui faire part de l’intérêt du club et lui proposer de me permettre de participer à un camp d’entraînement. C’est très gratifiant de se retrouver dans ce type de position, et je suis très flattée qu’un club comme celui de Phoenix m’offre l’opportunité de vivre une telle expérience.

Est-ce un rêve qui devient réalité ?

La WNBA est une ligue majeure et beaucoup de joueuses rêvent d’y jouer, et j’en fais partie. La concurrence est le maître-mot de ce championnat et le style de jeu proposé est différent de celui joué en Europe. Je suis excitée à l’idée de jouer, d’apprendre et de continuer à progresser.

Peux-tu nous expliquer le principe d’un « training camp » ? Quelles sont tes chances de signer un contrat pour la prochaine saison de WNBA ?

Le « training camp » permet essentiellement aux différents clubs de tester de nouvelles joueuses. Il n’y a pas de contrat garanti à la fin de cette période, donc on doit attaquer ce camp avec l’envie de décrocher une place dans le roster de l’équipe. Comme cela va être ma première expérience en WNBA, je devrais redoubler d’efforts si je souhaite obtenir une place dans l’équipe. A Phoenix, il y a beaucoup de joueuses expérimentées, mais également quelques jeunes, et je devrais convaincre le staff de me sélectionner moi, plutôt que les autres.

Les portes du meilleur championnat au monde te sont ouvertes, que connais-tu de la WNBA ? Est-ce un championnat que tu regardes durant l’été ?

La WNBA est en constante évolution depuis quelques années, et tout cela est très positif pour le basketball féminin dans sa globalité. Voir du sport féminin à la télévision n’est pas chose commune mais cette ligue se développe et motive certaines jeunes filles à s’impliquer dans le sport. Je suis très enthousiaste à l’idée de rejoindre ce championnat non seulement pour jouer et continuer à progresser, mais également pour participer au développement du sport féminin dans sa globalité.

L’annonce de cette sélection est finalement tout sauf une surprise au regard de la saison de la n°21 des Déferlantes. C’est une juste récompense pour une joueuse extrêmement professionnelle et qui mérite d’avoir sa chance en WNBA. Good Luck Kate !!!

Photo: Xavier LECOINTE.

Attachment

201309 Kate 203636

Leave a Comment

(required)

(required)