Le billet pour les PlayOffs dans la poche

Le billet pour les PlayOffs dans la poche

A deux journées de la fin de la saison régulière, trois formations (Le Hainaut, Nice et Nantes) se disputaient les deux derniers accessits pour les PlayOffs, et les Déferlantes se rendaient sur la Côte d’Azur avec la volonté de définitivement valider leur place dans le Top8.

Dans ce contexte et emmenées par son duo canadien, les nantaises démarraient la rencontre pied au plancher (0/7, 3′) avant de revoir leurs hôtes revenir progressivement au score (5/7, 4′ – 11/11, 6′) grâce à l’activité de leur capitaine, Romy BÄR (14 points, 7 passes)Quianna CHANEY (25 points, 5 rebonds), très précieuse, répondait à Laëtitita KAMBA (9 points, 10 rebonds) et le match s’équilibrait alors entre les deux formations (14/14, 7′, 18-18, 9′), mais après le premier quart-temps, c’était le Cavigal qui virait en tête (21/18, 10′). Surfant sur cette dynamique positive, Marie Paule FOPOSSI (13 points, 5 rebonds) et ses partenaires continuaient de creuser l’écart (25/18, 12′) mais sans s’affoler et grâce à une belle adresse sur la ligne des lancers-francs (16/18 à 88% sur l’ensemble du match), les Déferlantes revenaient dans le sillage de leurs hôtes (25/24, 14′). Plus agressives en défense, Isis ARRONDO (4 points, 3 interceptions) et co’ perturbaient le jeu offensif azuréen, et Katherine PLOUFFE (29 points, 14 rebonds), encore étincelante samedi soir, profitait des ballons récupérés pour redonner l’avantage aux siennes (30/31, 16′). La fin de la mi-temps était très disputée, et le collectif d’Emmanuel COEURET parvenait à conserver ce petit point d’avance au moment de rejoindre les vestiaires (39/40, 20′).

Le retour sur le parquet était compliqué pour les deux formations et le score n’évoluait que très peu (43/43, 24′) en ce début de second acte. Mais petit à petit, le tandem « Q – Kate » allait creuser l’écart (45/50, 27′, 47/55, 28′) mettant encore un peu plus de pression sur les épaules d’Ambrosia ANDERSON (9 points) et consorts. Les niçoises ne parvenaient pas à trouver les solutions pour contrarier des Déferlantes qui continuaient d’imposer leur basket pour entamer la dernière ligne droite de ce match avec 7 points d’avance (49/56, 30′).  Dos au mur, les joueuses de Rachid MEZIANE se devaient de réagir rapidement (53/56, 32′) mais la réponse nantaise était immédiate (53/63, 34′) mettant un coup au moral des azuréennes. Et même si l’avance du NRB avait fondu de moitié à l’aube du money-time (58/63, 36′), Margret SKUBALLA (9 points, 6 rebonds) remettait les siennes sur le bon chemin afin de s’éviter une fin de match qui aurait pu se jouer à « pile ou face » (60/71, 38′). Cet écart obligeait Camille AUBERT (7 points, 5 rebonds) et ses coéquipières à prendre des risques des deux côtés du terrain, mais les Déferlantes gardaient la tête froide pour aller chercher ce succès (71/80, 40′) synonyme de « cerise sur le gâteau d’une saison formidable » dixit le technicien nantais.

Que dire de ces filles à part qu’elles sont époustouflantes, conquérantes, attachantes … finalement tout simplement Déferlantes !!! Alors que beaucoup les voyaient jouer les PlayDowns (voire descendre) à l’issue de la saison régulière, les nantaises compostent leur billet pour les quarts de finale (face à Montpellier ou Charleville-Mézières) avant même la 22ème et utltime journée. Mais avant de se mettre en mode PlayOffs, il y a une dernière rencontre à jouer (contre Villeneuve d’Ascq), et les Déferlantes méritent une salle de Mangin pleine à craquer, et c’est par là que cela se passe : Billetterie.

 

 

Les Statistiques du Match

Photo: Amandine MICHAUD

Attachment

17359193_1362859930424626_4960633927569274736_o

Leave a Comment

(required)

(required)