Battu par plus fort

Battu par plus fort

Après une trêve de deux semaines, les Déferlantes lançaient leur sprint final des six dernières journées de LFB par un déplacement chez les championnes de France en titre.

Nantaises et montpelliéraines peinaient à trouver le chemin du panier lors des premières minutes et les spectateurs voyaient le tableau d’affichage bloqué (2/2, 4′). L’adresse retrouvée, c’est Kristen MANN (8 points, 5 passes) qui créait le tout premier petit break du match (8/4, 6′)  avant que Katherine PLOUFFE (23 points, 12 rebonds) ne remettes les deux formations sur un pied d’égalité (8/8, 7′). Cependant, le BLMA, par l’intermédiaire de ses joueuses intérieures, réagissait immédiatement (15/8, 9′), obligeant Emmanuel COEURET à poser un premier temps-mort. Une décision qui portait ses fruits puisque les Déferlantes terminaient ces 10 minutes dans le sillage de leurs hôtes (15/13, 10′). Même si un panier primé de Shona THORBURN (3 points, 3 interceptions) permettait au NRB de passer devant pour la première fois (15/16, 11′) mais Renée TAYLOR (17 points) montrait qu’elle n’était pas maladroite derrière la ligne à 3 points (22/16, 13′). S’en suivait alors un véritable mano à mano au cours duquel Quianna CHANEY (8 points) donnait la réplique à Géraldine ROBERT (20 points, 6 rebonds), et les nantaises restaient en embuscade (28/26, 17′). Malheureusement, la fin de mi-temps tournait à l’avantage des locales qui regagnaient les vestiaires avec un avantage finalement non négligeable (35/28, 20′).

De retour sur le parquet, les deux effectifs se répondaient et Montpellier conservaient son avance (39/32, 23′) avant de l’amplifier (44/32, 24′) grâce à l’adresse extérieure de Gaëlle SKRELA (5 points, 5 passes). Désireuses de ne pas laisser leurs hôtes s’échapper, Camille LENGLET (8 points) et ses partenaires s’accrochaient (46/36, 26′), mais l’adresse extérieure montpelliéraine faisait mal à la défense nanto-rezéenne (53/36, 28′). Le troisième quart-temps se terminait et l’issue du match semblait déjà être connue (58/39, 30′). Margret SKUBALLA (12 points, 8 rebonds) et ses coéquipières profitaient du début du dernier acte pour inverser la tendance du match et s’offrir l’espoir d’un improbable come-back (60/48, 34′). Mais en l’espace de 120 secondes le duo Anaël LARDY (5 points, 6 passes) / Elodie GODIN (10 points, 10 rebonds) remettait le train héraultais sur les bons rails (67/48, 36′). Bien que la victoire était assurée, Sarah MICHEL (8 points, 7 rebonds) et co’ ne relâchaient aucunement la pression, continuant de creuser une avance qui atteignait 20 unités (72/52, 37′) puis finalement 31 à la fin du match (88/57, 40′).

On savait que ce déplacement allait être très délicat, et il l’a été avec cette lourde défaite, mais à l’image de ce qu’elles nous ont montré plus tôt dans la saison, les Déferlantes ont toujours su rebondir après un éclat. Et même si les nantaises auront grillé une cartouche dans leur quête des PlayOffs, elles resteront bien installées à la 7ème place à l’issue de cette journée, et auront toujours leur destin entre les mains. A nous tous de les aider à atteindre cet objectif.

Les statistiques de la rencontre sont à retrouver ici

Photo: Laury MAHE (Association Shoot’Lo).

Attachment

BLMA

Leave a Comment

(required)

(required)