Pas à rougir

Pas à rougir

Avec un bilan équilibré de 4 victoires pour autant de défaites, les Déferlantes se rendaient à Bourges pour tenter de réaliser l’exploit et de poursuivre leur belle série actuelle en championnat.

Le début du match était à mettre au crédit des joueuses du Cher qui, dans le sillage de Clarissa DOS SANTOS (33 points, 12 rebonds), créaient un écart dès les premières minutes (11/2, 3′). Néanmoins, les Déferlantes se remettaient de suite dans le match et réduisaient l’écart (13/9, 5′). Percutantes à l’image de Margret SKUBALLA (13 points, 8 rebonds) , les Nantaises provoquaient les fautes berruyères mais ces dernières dominaient les débats dans la raquette (21/12, 7′). Les débats s’équilibraient alors entre les deux formations mais c’est Bourges qui terminait mieux ce 1er quart-temps (30/18, 10′). Le 2ème acte débutait avec une belle adresse des deux côtés du terrain et Shona THORBURN (8 points, 5 passes) et ses partenaires repassaient sous les 10 points de retard (35/26, 13′). Le NRB continuait alors sur le même rythme qui lui permettait de revenir tout près de leurs hôtes (35/34, 15′), avant de passer devant (37/39, 16′) après un tir primé de Camille LENGLET (6 points, 2 passes). Valérie GARNIER se voyait dans l’obligation de stopper le jeu et son effectif parvenait à stopper la déferlante qu’il venait de subir (43/41, 19′). Un dernier tir longue distance (70% de réussite pour ce 2ème quart-temps) signé Isis ARRONDO (12 points, 4 rebonds), et voilà les Déferlantes devant à la mi-temps (45/47, 20′).

Peu en vue lors de la première mi-temps, Katherine PLOUFFE (14 points, 13 rebonds) s’illustrait en ce début de deuxième période, et les Déferlantes continuaient de mener les débats (49/51, 23′). Cependant, l’activité de Kayla ALEXANDER (9 points, 10 rebonds) permettait aux Tangos de reprendre les commandes (55/53, 25′). Au fur et à mesure que les minutes s’égrainaient, les défenses prenaient le meilleur sur les attaques, et le score avait du mal à évoluer (57/55, 28′). Finalement, Ingrid TANQUERAY (14 points, 5 passes) permettait aux siennes d’attaquer le dernier acte avec l’avantage au tableau d’affichage (60/57, 30′). Un dernier quart qui ne commence pas idéalement pour des Déferlantes qui voyaient Bourges prendre ses distances (64/57, 32′). Si la défense nantaise parvenait à contenir les assauts d’Alexia CHARTEREAU (11 points) et co’, c’est en attaque que le collectif d’Emmanuel COEURET peinait à trouver les solutions (67/59, 35′). La fatigue commençait alors à se faire sentir et la richesse de l’effectif berruyer faisait petit à petit la différence (74/61, 37′). A l’image de tous les matchs disputés jusqu’à présent, Quianna CHANEY (8 points, 5 rebonds) et ses coéquipières ne lâchaient pas le match et jouaient jusqu’à la dernière minute (82/73, 40′).

En tenant la dragée haute aux Tangos pendant 3 quart-temps, les Déferlantes ont une nouvelle fois montré qu’elles pouvaient jouer les yeux dans les yeux avec toutes les équipes de ce championnat. Même si on ne peut jamais de satisfaire d’une défaite, on considère que certains revers peuvent être  encourageants et celui-ci en fait partie. La fraîcheur physique est la seule petite chose qu’il manque au NRB pour gagner  ce type de match, alors vous attend nombreuses et nombreux dès mercredi prochain pour soutenir nos Nantaises qui feront leur retour à Mangin.

Les Statistiques du Match

Photo: Xavier LECOINTE

Attachment

bourges

Leave a Comment

(required)

(required)