Un réveil beaucoup trop tardif

Un réveil beaucoup trop tardif

Après Lyon, les Déferlantes étaient en République Tchèque pour y disputer leur 4ème match de cette phase de poule de l’EuroCup.

D’entrée de jeu, Aleksandra KHOMENCHUK (15 points, 14 rebonds) marquait son territoire en contrant les offensives nantaises, et Nymburk prenait les devants (8/0, 3′). Un écart qui obligeait Emmanuel COEURET à poser un temps-mort de manière prématurée afin de remobiliser ses joueuses. Finalement, Katherine PLOUFFE (10 points, 6 rebonds) débloquait le compteur nantais (8/2, 5′) mais le jeu du NRB restait trop brouillon pour recoller (10/4, 7′). Néanmoins, à l’image de Camille LENGLET (6 points, 2 passes), les Déferlantes retrouvaient un peu d’adresse leur permettant de rester en embuscade après le 1er quart-temps (17/11, 10′). A l’image du début de match, les Nantaises ne parvenaient pas à trouver le chemin du panier et les tchèques profitaient de leur activité au rebond offensif pour prendre 10 points d’avance (21/11, 13′). Alors que l’écart continuait de se creuser (26/11, 15′), Shona THORBURN (3 points, 3 rebonds) tentait de sonner la révolte (26/14, 16′). Bien que l’alternance entre des défenses de zone et individuelle permettait aux ligériennes de récupérer de bons ballons, elles ne parvenaient pas à les exploiter de l’autre côté du terrain (31/17, 18′). C’est d’ailleurs sur ce score que les deux équipes terminaient cette première période (31/17, 20′).

De retour sur le parquet, Yuliya ANDREYEVA (9 points, 2 rebonds) et ses coéquipières tentaient de mettre du rythme dans cette rencontre mais c’était Elisabeth PAVEL (15 points, 8 rebonds) et co’ qui continuaient à imposer le leur (37/20, 24′). Dos au mur, le staff nantais cherchait des solutions en effectuant de nombreuses rotations, malheureusement sans effet positif sur le score (42/24, 27′). A la fin du 3ème quart-temps, la messe semblait être dite (53/26, 30′). Désireuses de ne pas sombrer encore plus, Quianna CHANEY (18 points, 7 rebonds) et consorts débutaient cet ultime quart en infligeant un 0/10 à leurs hôtes (53/36, 33′). L’ailière américaine continuait de se démener en inscrivant panier après panier (59/43, 36′) et les Déferlantes parvenaient à réduire l’écart dans des proportions plus raisonnables (62/47, 37′). Finalement parti de trop loin, les joueuses du NRB pourront, à la vue de ce dernier acte, nourrir de gros regrets puisque c’est bien avec une défaite qu’elles repartiront de République Tchèque (66/54, 40′).

En panne sèche d’adresse pendant les trois quarts du match, Isis ARRONDO (4 points, 6 rebonds) et ses partenaires auront eu le mérite de ne rien lâcher et de terminer cette rencontre sur une impression positive. Et c’est ce dernier quart sur lequel il faudra s’appuyer pour les prochaines échéances.

Les Statistiques du Match

Photo: Xavier LECOINTE

Attachment

Leave a Comment

(required)

(required)