Mission accomplie

Mission accomplie

Après avoir chuté en Sicile, les Déferlantes accueillaient les Belges de Namur avec l’ambition d’accrocher un deuxième succès sur la scène européenne cette saison.

L’adresse n’était pas à l’heure ce soir à Mangin puisqu’il fallait patienter un peu plus de deux minutes avant de voir Margret SKUBALLA (8 points, 6 rebonds) inscrire les premiers points du match (2/0, 3′). Les deux formations trouvaient alors petit à petit le rythme (7/4, 5′), et les bonnes séquences défensives nantaises permettaient de récupérer des ballons que Quianna CHANEY (6 points, 3 passes) utilisait pour creuser timidement l’écart (11/6, 7′). Entre les marchers et les mauvaises passes, la fin de quart-temps était brouillonne des deux côtés du terrain, mais les Déferlantes assuraient l’essentiel en menant après 10 minutes de jeu (14/6, 10′). De retour sur le parquet, les nantaises trouvaient enfin leur basket qui permettait à Yuliya ANDREYEYA (16 points, 7 rebonds) de s’illustrer (21/6, 12′). Mais les Belges, dans le sillage de Kyara LINSKENS (17 points, 10 rebonds) stoppaient l’incendie (24/15, 14′), rapidement ravivé (30/15, 16′) par Isis ARRONDO (18 points, 9 rebonds). Une réaction qui semblait enfin libérer des Déferlantes qui, à l’image d’un joli mouvement entre Canadiennes, profitaient des dernières minutes de la mi-temps pour prendre tranquillement leurs distances (35/18, 18′ – 40/20, 20′).

Le retour des vestiaires tournait à l’avantage des joueuses de Namur, efficaces en attaque (42/27, 22′). Le réveil du NRB prenait l’accent Allemand puisque « Maggie » était au four et au moulin pour permettre aux siennes de retrouver le bon chemin (49/29, 25′). Perturbées par l’agressivité défensive de leurs adversaires, les nantaises peinaient à trouver les solutions offensives, mais c’était sans compter sur Katherine PLOUFFE (7 points, 9 points) qui réglait finalement la mire (52/32, 27′). Les deux formations se rendaient alors coups pour coups, et Débrorah ANDRE (6 points) et ses partenaires géraient leur avance après ces trois premiers quart-temps (61/38, 30′). Ce début de dernier acte permettait à Pauline DESBOIS (2 points, 1 rebond) d’inscrire ses premiers points cette saison (63/40, 31′). L’écart conséquent permettait au technicien nanti-rezéen de donner de faire souffler les cadres et de donner du temps de jeu à la jeunesse ce qui permettait à Dita ROZENBERGA (8 points, 3 passes) et co’ de réduire l’écart (65/50, 35′). Si la fin de match était quelque peu compliquée offensivement, la défense nantaise n’autorisait cependant pas la naissance d’un espoir de succès dans les têtes belges (69/52, 38′). Finalement, les Déferlantes s’imposaient avec un bel écart (74/52, 40′).

Après un léger retard à l’allumage, les Déferlantes ont mis la main sur cette rencontre avant de gérer leur avance et de ne pas laisser d’espoir à Namur de glaner son premier succès en EuroCup cette saison. Une mission parfaitement remplie pour la bande de Shona THORBURN qui, en plus de faire un pas vers la qualification, a retrouvé de la confiance, nécessaire avant de défier Basket Landes samedi prochain.

Vincent BOUFFIOUX : « Je vais commencer par féliciter l’équipe de Nantes. Aujourd’hui, nous n’avons pas les joueuses pour rivaliser avec les équipes de cette compétition européenne. De ce match, je retire certains points positifs qui nous serviront de base de travail pour les prochaines échéances. Ce soir, notre gros problème a été un problème offensif, car nous n’arrivons pas à rentrer nos shoots ».

Krystel BALLAU :  « Cela a été compliqué dès le début du match à cause de notre manque d’adresse. Mais on n’a rien lâcher, on s’est battu jusqu’au bout pour ne pas prendre une valise. C’est cela qu’on va retenir ».

Yuliya ANDREYEVA : « Il fallait retrouver la confiance. A titre personnel, c’est mon meilleur match depuis le début de la saison. On a fait preuve de solidarité à l’intérieur pour permettre à Kath’ et Maggie de souffler un maximum. « 

Emmanuel COEURET : « La victoire, tout le monde a joué avec un bon apport des jeunes joueuses, pas de blessées, une belle soirée. Si je devais retenir un point négatif, ce sont nos pertes de balles ».

Les statistiques de la rencontre

Photo: Xavier LECOINTE

Attachment

nrb2

Leave a Comment

(required)

(required)