Un quart de trop

Un quart de trop

Après avoir grillé un joker du côté de Tarbes, les Déferlantes pouvaient s’octroyer un nouveau bonus en cas de belle performance face au BLMA, champion de France en titre.

Le début de match portait la signature de Margret SKUBALLA (12 points, 9 rebonds) et le NRB croquait à pleines dents dans ses premières minutes (7/0, 2′ – 11/0, 3′) à tel point que Valery DEMORY, le technicien montpelliérain devait stopper le jeu très rapidement. Gaëlle SKRELA (8 points, 6 passes) débloquait alors le compteur de son équipe (11/2, 4′) et les joueuses de Montpellier rentraient à leur tour dans leur match (11/7, 5′) sous l’impulsion de Sarah MICHEL (14 points, 4 rebonds). Finalement les compteurs étaient remis à égalité après chaque formation ait infligé un 11/0 à son adversaire (11/11, 8′), mais c’était le BLMA qui virait en tête à l’issue du premier quart-temps (13/19, 10′). Le match reprenait sur un rythme moins soutenu, les deux collectifs ayant du mal à trouver les solutions offensives (15/21, 13′). Revenues à une possession (20/23, 15′) dans le sillage de Shona THORBURN (7 points, 5 rebonds), les Nantaises voyaient de nouveau de l’écart prendre de l’ampleur dans les minutes suivantes (20/29, 17′). Emmanuel COEURET motivait ses troupes lors d’un temps mort et ces dernières regagnaient les vestiaires avec un débours de 7 unités (24/31, 20′).

Le début de cette deuxième mi-temps tournait à l’avantage du NRB de Katherine PLOUFFE (9 points, 7 rebonds), qui revenait à un petit point de son adversaire (30/31, 23′) avant d’égaliser (33/33, 24′) grâce à Isis ARRONDO (7 points, 3 passes). Malheureusement, dans la foulée, les Championnes de France retrouvaient de l’air et les commandes du match (33/38, 25′ – 36/43, 28′), mais c’était sans compter sur les qualités d’abnégation des Déferlantes qui se rapprochaient de nouveau pour s’offrir le droit d’y croire au cours du dernier acte (41/43, 30′). Un ultime quart-temps que Kristen MANN (8 points, 6 rebonds) et co’ débutait idéalement (41/51, 33′). En manque d’adresse, Quianna CHANEY (8 points, 3 rebonds) et ses partenaires ne parvenaient pas à inverser la tendance (41/55, 35′) et les choses se compliquaient sérieusement. Le NRB inscrivait finalement son premier panier après 7 minutes de jeu (45/56, 37′), mais cela était insuffisant pour mettre le doute chez les Gazelles qui s’imposaient à Mangin (47/59, 40′).

Shona THORBURN : « On a très bien commencé le match en faisant bien circuler la balle. En début de 4ème quart-temps, on a payé les efforts consentis dans les 3 premiers. Il y avait de la fatigue. A nous de repartir au combat dès mercredi en engrangeant de la confiance et bien attaquer le match de samedi face à Basket Landes. »

Emmanuel COEURET : « On est obligé de bien défendre, ce qu’on n’a pas trop mal fait, mais le manque d’adresse nous fait mal. On est tombé sur une équipe agressive qui nous a fait du mal physiquement. Les fautes de Katherine ne nous ont pas aidées, mais on a bien mouillé le maillot. Mais ça va venir, il y a des hauts et des bas. Malheureusement, le public nantais ne nous a pas assez aidé, il a été trop attentiste, et c’est dommage. »

Sarah MICHEL : « On a pris un éclat en début de match, mais on n’a pas paniqué et on revient dans le match. On savait aussi que les Nantaises avaient moins de rotations, et que cela allait jouer en fin de match. »

Jouant les yeux dans les yeux avec les Championnes de France pendant 30 minutes, les Déferlantes ont craqué lors de l’entame du dernier quart-temps. Malheureusement, les matchs se suivent et se ressemblent pour des Nantaises à qui il manque ce petit déclic pour convertir ces duels accrochés en matchs victorieux. Il faudra désormais reprendre de la confiance face à Namur avant de tenter de créer l’exploit face à Basket Landes. Et pour cela, on aura besoin de vous !!!

Les statistiques de la rencontre

Photo: Xavier LECOINTE

Attachment

blma

Leave a Comment

(required)

(required)