Battu, mais maître de son destin

Battu, mais maître de son destin

Pour cette avant-dernière journée de LFB, les Déferlantes recevaient les Guerrières de Villeneuve d’Ascq avec la ferme intention d’enfin accrocher un « gros poisson » du championnat cette année.

Gênées par la défense agressive de leurs adversaires, les nantaises ne trouvaient pas les solutions offensives et Virginie BREMONT en profitait pour mettre les siennes dans les bons rails (2/8, 3′). Si l’adresse fuyait le collectif du NRB, les bonnes séquences défensives collectives permettaient de rester à distance respectable (6/12, 6′) des nordistes. La fin du 1er quart-temps était compliquée pour les deux équipes et même si Isis ARRONDO (2 pts, 6 rbds, 5 passes) faisait trembler les filets (10/13, 9′), Géraldine ROBERT (15 pts, 10 rbds) redonnait 6 unités d’avance aux Guerrières au buzzer (10/16, 10′)Margaux GALLIOU-LOKO (15 pts) réglait la mire à 3 points (14/18, 13′), mais la réaction des joueuses de Villeneuve était immédiate (14/22, 14′) obligeant Damien LEROUX à stopper le jeu. Une décision qui ne portait pas ses fruits puisque l’écart continuait de se creuser inexorablement (17/29, 16′). Malheureusement, la situation ne s’améliorait pas (20/36, 19′), mais çà, c’était avant que le duo Queralt CASAS (17 pts, 3 rbds, 3 passes) / Katherine PLOUFFE (15 pts, 8 rbds) ne prenne les choses en mains pour infliger un 7/0 à leurs adversaires avant de regagner les vestiaires (27/36, 20′).

Au retour des vestiaires, les deux formations se rendaient coups pour coups, et chaque offensive faisait évoluer le score (35/45, 23′), et le duo Queralt / Katherine continuait sur sa lancée de la fin de 1ère mi-temps pour ramener le NRB à 6 petites longueurs (39/45, 24′). Malgré un état d’esprit très conquérant des nantaises, l’écart que n’arrivait pas à diminuer la faute à une adresse présente du côté de Villeneuve d’Ascq (48/55, 27′). Néanmoins ce beau 3ème quart-temps nanto-rezéen prouvait que tout restait possible dans ce match (49/57, 30′). Alors que Marielle AMANT (13 pts / 4 rbds) et ses coéquipières avaient pris 10 points d’avance (51/61, 33′), Aija PUTNINA (13 pts, 6 rbds) initiait la vague Déferlante (56/61, 34′), malheureusement vite stoppée par les joueuses du Nord (56/65, 35′). La chance du NRB était alors passée puisque Johanne GOMIS (7 pts) et co’ repartaient de l’avant (59/72, 38′) pour s’offrir un succès sur le parquet de Mangin.

Après un début de match timide, les Déferlantes auront couru après le score pendant 40 minutes sans pouvoir recoller totalement, ce qui aurait pu installer le doute dans les têtes nordistes. L’obstacle ESBVALM était donc trop important pour un NRB qui reste pourtant maître de son destin après la défaite surprise de Mondeville sur le parquet de Calais. Ainsi, pour se qualifier pour le Challenge Round, les nantaises devront faire au moins aussi bien que les normandes lors de la réception de Nice pour cette ultime journée mardi prochain. Et pour continuer cette saison 2015/2016, tout le club compte encore plus sur vous !!!

Photo : Xavier LECOINTE

Attachment

NRBESBVA NRBVA

Leave a Comment

(required)

(required)